Non au harcèlement

La lutte contre le harcèlement est l’affaire de tous.

 

La prévention du harcèlement et la lutte contre le harcèlement dans les écoles et les établissements du second degré constituent un enjeu éducatif majeur. Être victime ou auteur de harcèlement entre élèves peut être à l’origine de difficultés scolaires, d’absentéisme, voire de décrochage, et peut aussi engendrer, chez les élèves, de la violence ou des troubles de l’équilibre psychologique et émotionnel.

D’après la première enquête nationale de victimation réalisée en octobre 2011, on peut estimer que 10% des écoliers et des collégiens rencontrent des problèmes de harcèlement et que 6% d’entre eux subissent un harcèlement que l’on peut qualifier de sévère à très sévère. Face à ce constat,  la loi pour la refondation de l’École de la République du 8 juillet 2013 fait de la lutte contre toutes les formes de harcèlement une priorité pour chaque établissement d’enseignement scolaire.

Il est indispensable d’identifier le harcèlement en tant que tel pour apporter les réponses les plus adaptées. Or, toute violence ne constitue un fait de harcèlement. L’élément constitutif du harcèlement est la répétition des comportements agressifs ou violents. Cette violence est susceptible d’être exercée sous diverses formes : verbale, physique, morale, voire sexuelle. L’usage des nouvelles technologies peut parfois favoriser, accroître ou induire des situations de harcèlement. On parle alors de cyberharcèlement. Les médias numériques, et en particulier les médias sociaux, présentent des risques qu’il ne faut pas sous-estimer et auxquels le système éducatif doit apporter des éclairages et des réponses. L’École doit contribuer au bon usage des médias sociaux et être systématiquement présente en cas de cyberharcèlement dont seraient victimes des élèves ou des personnels.

Parce que la lutte contre le harcèlement est l’affaire de tous, une campagne de sensibilisation a été lancée le 27 novembre 2013.

Lien vers le site de l'éducation nationale dédié à la lutte contre le harcèlement.

Source : éduscol

Modifier le commentaire 

le 05 oct. 2016 à 18:43

Haut de la page