L’arrière-front de l’Artois en 1916-1918

La classe de 3e4 a été invitée par l’office de tourisme de la région  Béthune-Bruay à une visite guidée du château de Rebreuve-Ranchicourt, Q.G. des soldats canadiens lors de la Première guerre mondiale.

Madame Cindy Lejeune, guide-conférencière, a permis aux élèves de découvrir un aspect peu connu de la prise de la Crête de Vimy en avril 1917 : la vie quotidienne des soldats canadiens et les liens qui se sont tissés avec la population durant les préparatifs de la bataille. C’était il y a 100 ans.

Nous la remercions  de nous avoir fait vivre les photos et de nous avoir lu quelques morceaux choisis de lettres et d’écrits retraçant les impressions des Canadiens lors de leurs différents cantonnements.

Des liens fraternels se sont alors tissés comme par exemple, ces femmes qui s’approchent des troupes qui reviennent du front pour leur vendre pommes et oranges ou inversement ces soldats canadiens qui descendent à la mine ou qui aident au travail des champs.

 Le soleil de plomb a fini de donner beaucoup d’éclats à cette belle découverte culturelle et historique de la guerre de 1914-1918.

 

Modifier le commentaire 

par ALEXANDRE WAWRZYNIAK le 16 juin 2017 à 14:13

Haut de la page